L’OCDE satisfaite de ses bonnes relations avec le Maroc

Le Maroc et l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ont fait le point ce mercredi de leur coopération, à l’occasion d’une visite de travail à Rabat du directeur de la gouvernance publique à l’OCDE, Marcos Bonturi.

Il en ressort que cette relation qui date déjà de près de 15 ans, est des plus fructueuses, le Royaume du Maroc étant considéré comme «un partenaire stratégique» pour l’OCDE dans le domaine de la gouvernance publique et l’amélioration des services publics, selon M. Bonturi.

Il a indiqué qu’il existe une relation «étroite de coopération» et de confiance entre l’OCDE et le Maroc, permettant à l’organisation d’«accompagner le Royaume dans la mise en œuvre de la vision gouvernementale qui vise à réformer l’administration publique afin de la rendre plus efficace, transparente et ouverte».

M.Bonturi a ainsi exprimé la satisfaction de son Organisation vis-à-vis du niveau de la coopération avec le Maroc, et exprimé sa disponibilité à «étendre le partenariat à tous les programmes et chantiers prioritaires du Royaume, notamment dans le cadre du programme-pays Maroc-OCDE».

De son côté, le chef du gouvernement marocain, Saad Dine El Otmani, a souligné que les deux parties œuvrent dans le cadre du «partenariat» et du «partage d’expertises», à «accompagner les importantes réformes initiées par le Maroc dans plusieurs domaines de développement économique et social».

Les deux parties ont en outre évoqué les perspectives de coopération dans plusieurs domaines, en particulier l’e-gouvernement, la réforme de l’administration, la moralisation de la vie publique, la transparence dans les marchés publics et la structuration des activités économiques.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.