Six militaires nigérians tués dans une embuscade djihadiste dans l’Etat de Borno

Six soldats nigérians ont trouvé la mort, mercredi, dans une embuscade tendue par des combattants armés du groupe Etat islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP), dans l’Etat de Borno au nord-est du Nigeria, ont révélé jeudi des sources militaires nigérianes.

Les djihadistes ont tiré sur le véhicule militaire en patrouille, qui venait de Maiduguri et se rendait à Damaturu, la capitale du Yobe, un Etat voisin. Les sept soldats à bord du véhicule ont été tous tués, et leur camion a été détruit.

Les mêmes sources ont informé que les djihadistes s’en sont pris par la suite à une base militaire à l’aide de sept camions chargés de mitrailleuses. Mais l’assaut a été repoussé après une heure pratiquement d’affrontements. Les combattants de l’ISWAP auraient abandonné des armes ainsi qu’un de leurs véhicules en prenant la fuite.

Rappelons qu’en décembre dernier, des militants du même groupe avaient tué au moins 13 soldats dans une autre embuscade perpétrée près du village de Kareto, le long du chemin entre Maiduguri et Damaturu. Des attaques sont aussi souvent lancées contre des civils sur la même route.

ISWAP est une faction de Boko Haram, qui a prêté allégeance au chef du groupe Etat islamique (EI), Abou Bakr al-Baghdadi.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.