Football : La FIFA va appuyer la CAF dans ses réformes 

La Confédération Africaine de Football (CAF) a tenu ce jeudi 18 juillet sa 41ème Assemblée générale ordinaire au Caire, la capitale de l’Egypte, au cours de laquelle, le président de la CAF, Ahmad Ahmad a évoqué une situation jugée «très très grave» découlant d’un vide au niveau du statut juridique de la Confédération.

La propriété du siège établi au Caire est plus que jamais d’actualité, a relevé le patron malgache de la CAF.

«En l’absence d’un document de propriété, la CAF n’a pas de statut juridique, elle n’est pas une association ou un organisme continental», a relevé Ahmad, soulignant l’impératif de régler d’urgence, la situation de la propriété du siège de la CAF au Caire.

«Tant que l’Egypte ne nous donne pas l’accord de propriété, toutes les mesures de développement et de réformes demeurent menacées», a-t-il prévenu, mentionnant que cette situation était à l’origine de sa brève interpellation à Paris.

Le président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), Gianni Infantino, a assuré que son organisme allait accompagner le football africain dans son processus de réforme, rappelant que la situation de la FIFA était encore plus compliquée, il y a 3 ans et demi.

Ainsi, la FIFA a désigné sa secrétaire générale, Fatma Samoura, qui va mener un audit général et participer au processus de réforme de la CAF sur 6 mois.

Notons que lors de cette assemblée générale, le bureau de la CAF a subi une légère modification. Suite à la mise à l’écart du président de la Fédération nigérienne de football, Amaju Pinnick, le président de la Fédération congolaise, Constant El Omari, prend le poste de premier vice-président.

Ainsi, l’AG a nommé Faouzi Lekjaâ, le président de la Fédération royale marocaine de football(FRMF), au poste de deuxième vice-président de la Confédération africaine.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.