Washington accuse officiellement Pékin de manipuler le Yuan

Le gouvernement américain a accusé lundi la Chine de manipuler sa monnaie, le yuan, qui a battu un record de dépréciation face au dollar et compte demander au Fonds Monétaire International (FMI) de mettre fin à cette concurrence déloyale, a prévenu le secrétaire au Trésor américain, Steven Mnuchin, dans un communiqué.

Lundi, le yuan est tombé au plus bas depuis 11 ans par rapport au billet vert. Pour Mnuchin, ce comportement est «une violation des engagements pris par la Chine au G20 de s’abstenir de toute dévaluation compétitive». En clair, une baisse de la monnaie chinoise favorise les exportations de ce pays et diminuerait les conséquences de l’augmentation des droits de douane américains sur les produits chinois.

La Chine «a l’intention de continuer à toucher des milliards de dollars pris aux Etats-Unis grâce aux pratiques commerciales déloyales et à la manipulation de sa monnaie», a dénoncé de son côté, lundi matin sur Twitter, le président américain, Donald Trump.

Pour la première fois depuis 2008, le yuan a atteint lundi le seuil significatif de 7 yuans pour un dollar. Cette nouvelle chute de la monnaie chinoise, considérée comme une escalade dans la guerre commerciale entre Washington et Pékin, a entraîné une baisse généralisée sur les places financières en Asie, en Europe et aux Etats-Unis.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.