UE-Afrique : Bruxelles débourse plus d’un milliard d’euros pour stopper l’immigration

L’Union Européenne a approuvé lundi à Dakar le déblocage d’une aide de plus d’un milliard d’euros destinée à l’Afrique de l’Ouest afin d’aider les gouvernements des pays ciblés à contenir les migrants clandestins toujours plus nombreux à tenter de rejoindre l’Europe.

Le but de ce programme d’assistance qui s’étale sur une durée de 5 ans est de fournir une aide financière aux populations locales en relevant les défis qui subsistent au niveau de la sécurité, du développement durable et de l’intégration économique en Afrique de l’Ouest.

Ainsi la majeure partie de ce budget sera consacrée à la lutte contre le phénomène migratoire.

Ce programme de soutien, dont le montant est de l’ordre de 1,15 milliard d’euros, représente quasiment le double de l’aide précédemment octroyée par l’UE à cette région, d’où partent de nombreux migrants en quête d’une vie meilleure en Europe.

Le précédent programme du Fonds Européen de Développement (FED), pour la période 2005-2010, était en effet doté de seulement 600 millions d’euros.

En accordant cette importante aide aux pays ouest-africains, l’UE veut ainsi montrer sa proximité avec l’Afrique, à moins d’une semaine de la conférence internationale sur le financement du développement qui se tiendra du 13 au 16 juillet à Addis Abeba.

Quelque 16 pays font partie des états ciblés dans le cadre de ce plan d’assistance financière européen.

Les observateurs internationaux estiment d’autre part que ce programme d’aide financière incitera les gouvernements des pays de l’Afrique de l’Ouest, à mettre en place différentes réformes économiques dans les années à venir. Ce type d’assistance, assurent-ils, a déjà fait ses preuves par le passé en Afrique. Certains pays d’Afrique du nord ont en effet bénéficié il y a quelques années d’un pareil financement afin de lutter eux aussi contre le phénomène migratoire qui était très présent au Maghreb.

 

A propos de Dakar © 2015 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.