SONATAM investira 7 milliards de FCFA dans une usine de cigarettes au Mali

La Société nationale des tabacs et allumettes du Mali (SONATAM) compte investir la somme de 7 milliards de FCFA (10,67 millions d’euros) dans le cadre de l’élargissement de son activité au Mali, d’ici à 2020.

En effet, l’entreprise malienne a signé, la fin de la semaine dernière à Bamako, un protocole d’accord avec British American Tobacco (BAT) pour la fabrication locale de la marque de cigarettes Dunhill International appartenant à BAT.

Ce protocole, fruit d’un long processus qui aurait duré deux ans, a été paraphé par le Directeur général de la SONATAM, Issouf Traoré, et directeur général Afrique de l’ouest et du centre de British American Tobacco (BAT), Laurent Meffren en présence de plusieurs cadres des deux sociétés.

Il définit les conditions nécessaires à la fabrication et la distribution des produits Dunhill International au Mali par SONATAM. La conclusion définitive du contrat entre les deux partenaires devrait intervenir d’ici trois mois. A partir du Mali, la marque Dunhill sera aussi distribuée sur le marché ouest-africain.

D’après un communiqué de BAT, «la fabrication de Dunhill International au Mali aura pour conséquence de multiplier l’activité de SONATAM par deux et de participer à la création de 200 emplois directs d’ici 2020.»

Selon le directeur général de SONATAM, Issouf Traoré, son entreprise fabrique environ 1,7 milliard de cigarettes par an et elle passera à 3,2 milliards de cigarettes avec la production des Dunhill International. SONATAM fabriquait jusque-là les marques Parisiennes et Craven A.

BAT dispose d’un large portefeuille de marques et est présent sur plus de 200 marchés à travers le monde, où il a ramené son parc d’usines à 44 contre 87 au début des années 2000.

A propos de Bamako©2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.