Le nigérian Dangoté offre 10 millions de dollars aux victimes de Boko Haram

Le nigérian Aliko Dangoté, l’homme le plus riche du continent africain a promis une enveloppe de 10 millions de dollars aux familles victimes des actes de violences du groupe islamiste nigérian Boko Haram.

Le don est précisément destiné aux familles qui peuplent les camps de déplacés dans l’Etat de Borno, au nord-est du Nigeria, qui ont été récemment visités par Dangoté en compagnie du gouverneur de cet Etat. Si cette enveloppe est affectée aux besoins en nourriture, le richard nigérian a aussi promis s’investir prochainement dans la création d’emplois pour ces déplacés.

La malnutrition constitue une des préoccupations majeures d’Aliko Dangoté dont la fortune est estimée à 17 milliards de dollars. En janvier dernier, en association avec l’américain Bill Gates, il a financé un programme de lutte contre ce fléau au Nigeria.

Les fondations Dangote et Bill et Melinda Gates avaient consacré au  programme de lutte contre la malnutrition un montant de 100 millions de dollars pour aider près de 11 millions d’enfants malnutris dans le nord du Nigeria. Elles avaient aussi en vue de financer plusieurs autres programmes jusqu’en 2020 et au-delà, avec la collaboration des groupes locaux dans le nord-ouest et dans le nord-est du Nigeria, où la secte Boko Haram est particulièrement active.

Boko Haram qui a démarré ses assauts en 2009, a poussé plus de 2 millions de personnes à abandonner leurs maisons pour se retrouver pour la plupart dans des camps de réfugiés.

L’armée nigériane, en collaboration avec la Force mixte multinationale de lutte contre Boko Haram, est plus que jamais décidée à traquer le groupe jihadiste, sous l’égide du président Mahammadu Buhari qui avait fait de la neutralisation de ce groupe une des priorités de son mandat.

A propos de Abuja©2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.