Mali : Attaque d’un camp de la MINUSMA à Gao

Le camp de la Mission de l’ONU au Mali (MINUSMA) situé à Boulgoundié, dans la ville de Gao (nord du Mali), a été attaqué dans la nuit de mardi à mercredi. Le bilan provisoire fait part d’un Casque bleu chinois tué.

 Une voiture piégée a explosé à l’entrée du camp de la MINUSMA à Gao, suivi de coups de feu qui seraient venus de l’extérieur, selon les témoignages des habitants de la ville qui font état de plusieurs blessés et d’importants dégâts matériels. Ce camp serait tenu par des Casques bleus chinois.

Selon une source, un obus serait trouvé non loin du camp et d’autres tirs provenant de l’hôtel le Bon Séjour seraient entendus. Les habitants, pris de panique, se seraient retranchés dans leurs maisons.

Pour l’heure les auteurs et les mobiles de cette attaque ne sont pas encore connus.

La MINUSMA qui a pour mandat de stabiliser la situation dans les principales agglomérations et de contribuer au rétablissement de l’autorité de l’Etat sur tout le territoire malien, est elle-même prise au piège par les groupes terroristes

 Le mois de mai qui s’est clôturé avec l’attaque du camp protégé par des soldats chinois, a déjà enregistré une dizaine de morts dans les rangs de la MINUSMA. Récemment, Cinq casques bleus togolais venaient de perdre la vie dans une embuscade tendue à leur convoi au Centre du Mali. Quelques jours avant, une autre embuscade a visé un contingent tchadien, à Kidal, dans le Nord du pays, faisant 5 morts parmi les Casques bleus.

La MINUSMA serait la mission de maintien de la paix des Nations unies la plus coûteuse en vies humaines.

A propos de Bamako©2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.