Tchad: L’ambassade des Etats-Unis à N’Djamena attaqué par un présumé membre de l’EI

L’ambassade des Etats-Unis à Ndjamena, la capitale tchadienne, a fait l’objet des tirs au pistolet par un individu se réclamant de l’Organisation de l’Etat islamique (EI), qui a été immédiatement arrêté.

L’homme positionné devant l’ambassade, dans la matinée du mercredi, a ouvert le feu sur la barrière du portail voulant atteindre les vigiles de la chancellerie. «L’individu arrivé sur une moto et possédant un pistolet de fabrication turque avec des munitions à billes a tiré à bout portant sur les policiers qui sécurisent l’ambassade des Etats-Unis au Tchad», a indiqué une source policière. L’on ne déplore pas de pertes humaines, ni de dégâts matériels importants.

L’attaquant, d’une trentaine d’années, a été rapidement neutralisé et interpellé. Au commissariat central de N’Djamena où il a été transféré pour l’interroger sur ses motivations, des documents auraient été retrouvés sur lui, attestant de son adhésion à l’EI. «Dans son testament retrouvé sur lui, il est mentionné clairement qu’il a fait allégeance à l’Etat islamique», a indiqué la même source. L’assaillant serait un fonctionnaire du ministère tchadien de la Jeunesse et des Sports.

Depuis que N’Djamena est la cible d’attentats-suicide meurtriers commis par des kamikazes de Boko Haram, le Tchad est résolument engagé dans la lutte contre le terrorisme. Son armée qui est régulièrement attaquée, mène une lutte contre cette secte islamiste nigériane, affilié à l’EI, et contre tout groupe jihadiste exerçant dans les environs du pays.

A propos de N’Djamena©2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.