Le Maroc part à la rescousse des migrants subsahariens expulsés d’Algérie

Le Roi du Maroc Mohammed VI a ordonné  ce jeudi, l’envoi d’une aide d’urgence aux migrants subsahariens expulsées d’Algérie et qui se trouvent en situation de précarité extrême dans un centre d’accueil au Nord du Niger.

Le geste du Roi du Maroc intervient au lendemain de la crise migratoire et humanitaire consécutive à l’expulsion massive par les autorités algériennes de milliers de migrants d’origine subsaharienne vers le Niger, le Mali et d’autres pays du Sahel.

L’aide d’urgence d’un volume total de 116 tonnes, sera fournie par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, l’Agence Marocaine de Coopération Internationale et le Ministère marocain de l’Intérieur. L’aide en question consistera en la distribution de kits humanitaires composés de produits alimentaires, de couvertures ainsi que de tentes.

Le geste royal est à inscrire dans le cadre de la solidarité active que manifeste régulièrement le Maroc à l’endroit des pays et peuples du continent.

Elle vise aussi à aider le Niger à répondre à une situation d’exception qui pourrait avoir une évolution humaine dramatique.

L’aide marocaine coïncide avec le lancement sur instructions royales, de la 2ème opération de régularisation des migrants en situation irrégulière dans le Royaume, dont la première phase s’était soldée en 2014, par la régularisation et l’intégration de quelque 25.000 migrants majoritairement des africains subsahariens qui ont décidé de s’établir sur le sol marocain à défaut de pouvoir remonter jusqu’en Europe.

Pour rappel, même les autorités de l’Union européenne qui submergée depuis 2015, par les flux massifs des migrants particulièrement syriens qui fuient leur pays en guerre, tentent ces derniers jours de conclure des accords de réadmission avec de nombreux pays africains émetteurs, pour le rapatriement de leur ressortissants en situation irrégulière sur le sol des pays européens.

 

A propos de Niamey © 2016 Agence Afriqueadmagc

Un commentaire

  1. C est la moindre des choses, c est ça la solidarité afriquaine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.