Côte d’Ivoire: le Roi du Maroc aide les petits pêcheurs

En séjour en Côte d’Ivoire, le Roi Mohammed VI du Maroc a visité jeudi les travaux de construction d’un point de débarquement aménagé (PDA) à Locodjoro, un projet destiné à faciliter le travail des pêcheurs et à améliorer les conditions socio-économiques des populations locales.

Financé par la fondation Mohammed VI pour les œuvres sociales, ce port de pêche sera livré en un temps record, la date butoir ayant été fixée à juin 2017. Lors de sa visite sur le chantier, le souverain marocain a été informé de l’état d’avancement du projet dont la première phase est la construction du débarcadère.

D’un budget total de 2,6 milliards de Francs CFA, soit 4 millions d’euros, ce projet vise à terme la création de plusieurs milliers d’emplois. D’après le ministre ivoirien des Ressources animales et Halieutiques, Adjoumani Kobenan Kouassi, ce sont 2 400 marins pêcheurs, 1 600 mareyeuses et 350 fumeuses de poissons qui bénéficieront de ce futur débarcadère à Locodjoro.

De nombreuses infrastructures seront par ailleurs construites afin de faciliter les conditions de travail des pêcheurs. Le PDA sera complété par la construction de plusieurs chambres froides grand format, de magasins de stockage, d’une halle de criée, etc.

En remerciement pour ces initiatives, Adjoumani Kouassi a déclaré « en acceptant de bâtir ces infrastructures de pêche, le Roi Mohammed VI sauve des vies humaines et tue la pauvreté auprès de nombreuses populations ».

Ce projet « va nous permettre de conserver le poisson car 30% de ce que nous capturons ne va pas à la consommation faute de conservation », a précisé le ministre ivoirien.

Un projet similaire est en cours de réalisation au Grand Lahou, à 150 km à l’ouest d’Abidjan. Et ce sont leurs retombées socio-économiques importantes qui ont amené le Maroc à lancer la construction de trois autres PDA similaires, dont deux à Conakry, en Guinée (PDA de Temenitaye, PDA de Bonfi) et un à Dakar au Sénégal «PDA de Soumbedioune».

La construction de ces PDA s’inscrit dans le cadre de la nouvelle politique du Maroc orientée vers le renforcement des partenariats avec les autres pays d’Afrique. Et plus particulièrement ceux d’Afrique de l’Ouest, puisque le Royaume, membre observateur à la CEDEAO, a demandé à rejoindre la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest en tant que membre à part entière.

A propos de Abidjan© 2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.