Archives de l’auteur: François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Sahara: La durée du mandat de la MINURSO réduite de moitié par le Conseil de Sécurité

Dans la dernière mouture de son projet de résolution sur le Sahara Occidental, le Conseil de sécurité de l’ONU a réduit de moitié, la durée du prochain mandat de la mission onusienne  au Sahara «MINURSO» tout en condamnant les incursions du Polisario dans la zone tampon et en l’appelant à ne plus recourir « à des actions déstabilisatrices à l’est du ...

Lire la suite »

La Côte d’Ivoire compte déployer 450 Casques bleus en RCA

La Côte d’Ivoire a annoncé ce jeudi 26 avril, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Marcel Amon-Tanoh, l’envoi d’un contingent de 450 Casques bleus en République centrafricaine (RCA). Le déploiement devrait être effectif «prochainement», a précisé le chef de la diplomatie ivoirienne qui s’exprimait lors d’un point de presse à l’ONU, sans toutefois communiquer une date précise. ...

Lire la suite »

Afrique du Sud : le gouvernement appelle les manifestants contre le salaire minimum à se conduire de façon responsable

Quelques 10 000 Sud-africains sont descendues dans la rue, mercredi 25 avril en Afrique du Sud, pour protester contre l’introduction d’un salaire minimum de 20 rands par heure (1,30 euro) qu’ils qualifient d’« un salaire d’esclave ». Tout en reconnaissant le droit de se rassembler et de protester pour défendre une cause précise, le gouvernement a, cependant, exhorté les opposants à la mesure sur le salaire ...

Lire la suite »

Les sociétés minières au Zimbabwe ne sont plus obligées de s’inscrire à la Bourse de Harare

Le Zimbabwe fait volte-face concernant son projet de loi relatif à l’inscription obligatoire sur la Bourse de Harare, des entreprises minières, exerçant dans le pays,. Selon le ministre zimbabwéen des Affaires étrangères, Sibusiso Moyo, le gouvernement a renoncé à cette mesure de coter obligatoirement les actions de ces sociétés sur le marché boursier local. «Auparavant, il y avait une proposition ...

Lire la suite »

L’Angola mettra sur orbite d’ici 2020 un nouveau satellite après la perte en espace de l’Angosat-1

Les autorités angolaises ont annoncé ce lundi, la mise en orbite du deuxième satellite national, Angosat-2, après avoir déploré la perte, dans l’espace, du premier satellite Angosat-1. Angosat-1, fruit d’un contrat entre la Russie et l’Angola, qui a coûté environ 330 millions de dollars, a été mis sur orbite en décembre 2017 depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan. Sa ...

Lire la suite »

Des camps de l’armée malienne et de la Minusma à Tombouctou essuient des tirs d’obus

Des camps de l’armée malienne et de la mission de paix de l’ONU «Minusma» à Tombouctou au nord-ouest du Mali, ont essuyé ce dimanche une nouvelle attaque aux tirs d’obus qui n’a pas fait de victimes, mais qui confirme l’intensification des attaques des islamistes armés contre cette base. “Quatre obus ont été tirés par les terroristes contre le camp de ...

Lire la suite »

Le président sénégalais approuve la cession de Tigo en faveur du consortium Saga Africa Holdings Limited

Le président sénégalais Macky Sall vient de signer un décret qui approuve la cession de l’opérateur de téléphonie Tigo Sénégal au consortium Saga Africa Holdings Limited, contrôlé par Yerim Sow, Xavier Niel et Hassanein Hiridjee. Par ce décret, le chef de l’Etat a mis un terme au bras de fer qui opposait la société de transfert d’argent et de services ...

Lire la suite »

Zimbabwe : le gouvernement annonce le licenciement des milliers d’infirmières grévistes

Quelques 16.000 infirmières zimbabwéennes en grève, réclamant de meilleures conditions salariales, ont été remerciées par les autorités et devraient être remplacées par des soignantes au chômage et à la retraite. « Dans l’intérêt des patients et pour sauver des vies, le gouvernement a décidé de licencier toutes les infirmières en grève avec effet immédiat », a déclaré le vice-président, Constantino Chiwenga, dans ...

Lire la suite »

Le maire sénégalais Barthélémy Dias condamné à six mois de prison pour «outrage à magistrats»

Le maire Barthélémy Dias, a été condamné ce mardi par le tribunal des flagrants de Dakar, à six mois de prison ferme et une amende de 100 mille francs CFA (150 euros) pour « outrage à magistrats et appel à l’insurrection ». Maire d’une commune de l’agglomération dakaroise, Mermoz Sacré-Cœur, et ancien député socialiste, Barthélémy Dias est un proche du maire de ...

Lire la suite »