L’Arabie saoudite et les EAU accordent 3 milliards de dollars d’aide au Soudan

Préoccupés par l’instabilité au Soudan suite à la destitution du président Omar el-Béchir et l’impact de cette situation sur leurs intérêts dans la région, l’Arabie saoudite et les Emirats Arabes Unis (EAU) ont décidé d’accorder une aide de 3 milliards de dollars à cet Etat africain.

En clair, l’appui de Ryad et Abou Dhabi se constitue d’un dépôt de 500 millions de dollars à la Banque centrale soudanaise et d’une somme de 2,5 milliards qui servira à financer les besoins du peuple soudanais en aliments, médicaments et produits pétroliers. Le gouvernement saoudien n’a pas précisé s’il s’agit de dons ou de prêts et si ces fonds ont été déjà débloqués ou non.

«Conscients de la nécessité d’aider le peuple frère soudanais … et en soutien à la République du Soudan, les deux pays (Arabie saoudite et EAU) ont décidé de leur apporter conjointement cette aide», a indiqué l’agence officielle saoudienne SPA, précisant que le dépôt à la Banque centrale soudanaise visait à appuyer la livre soudanaise, à diminuer les pressions auxquelles elle est soumise et à stabiliser son taux de change.

Après un long silence sur la crise politique au Soudan, Ryad et Abu Dhabi avaient brièvement évoqué le 14 avril l’éviction du président Béchir, appelant à la «stabilité» et à une «transition pacifique» à la suite de quatre mois de contestations populaires.

Toutefois, les deux alliés arabes redoutent un chaos au Soudan, ce qui pourrait déstabiliser toute la région de la Corne d’Afrique et y nuire à leurs intérêts.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.