Plus de 9 Marocains sur 10 ressentent les effets du changement climatique

Le Maroc donne plus d’intérêt bien-être de sa population en s’engageant de plus en plus dans la lutte contre le changement climatique, toutefois   93% des Marocains disent ressentir les effets des anomalies climatiques de ces dernières années comme vient de le révéler une enquête du Haut Commissariat au Plan (HCP).

Des températures plus élevées, le timing des saisons déréglé et des précipitations qui se font de plus en plus rares, c’est essentiellement par ces phénomènes météorologiques que les Marocains interrogés par les enquêteurs du HCP disent ressentir le changement climatique.

Dans son enquête «Perception de la réalité vécue de l’environnement 2016», le HCP fait savoir que plus de 92% des Marocains (92,5% en milieu urbain et 92,4% en milieu rural) ont ressenti des changements dans le climat au cours de ces dernières années.

L’enquête révèle également que ces changements se manifestent principalement par une hausse importante de la température, estiment 37% des sondés, par le dérèglement des saisons (32%) et par les sécheresses récurrentes (25%).

Ces principaux résultats obtenus par le HCP reflètent les indications déjà contenues dans le document «Politique du changement climatique au Maroc», réalisé en 2014 par les ministères délégués auprès du ministre de l’Énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, chargé de l’environnement.

Dans ce document de 2014, l’accent est mis sur le dérèglement climatique que connaît le royaume ces dernières décennies. Les observations climatiques, réalisées durant cette période, indiquent que les régions qui étaient classées sous climat humide ou subhumide régressent au profit des régions à climat semi-aride et aride.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.