Archives des mots-clés : FLN

Sahara Occidental : L’ex-patron du FLN enfonce le couteau dans la plaie du Polisario 

L’ancien Secrétaire général du Front de Libération Nationale (FLN), le parti au pouvoir en Algérie, Amar Saâdani, a enfoncé le couteau dans la plaie du Polisario en affirmant ce jeudi dans une interview publiée par TSA, que le Sahara Occidental est marocain et que l’Algérie et le Maroc doivent rouvrir leurs frontières et normaliser leurs relations. «En vérité, je considère ...

Lire la suite »

Algérie : L’aile dure du camp de Bouteflika se range du côté des manifestants

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, serait en train de perdre ses soutiens traditionnels, en ce sens que deux partis de l’alliance présidentielle, notamment son parti, le Front de libération nationale (FLN) et le Rassemblement national démocratique (RND), se seraient prononcés en faveur des revendications de la population qui réclame le départ du chef de l’Etat et le changement du régime. ...

Lire la suite »

Comme d’habitude, Bouteflika pour un cinquième mandat

Cité par l’agence de presse d’Etat APS, le président algérien Abdelaziz Bouteflika, 81 ans, sera le candidat du Front de libération nationale (FLN), pour la présidentielle prévue en avril 2019, a affirmé le 28/10/2018 le Secrétaire général du parti FLN Djamel Ould Abbes. Selon Djamel Ould Abbes, la candidature de Bouteflika est une revendication de tous les cadres et militants ...

Lire la suite »

Démissions volontaire ou exigée en Algérie

La sénatrice algérienne Louisette Ighilahriz, qui est contre un cinquième mandat du président Bouteflika en 2019, a annoncé sa démission du Sénat algérien. Dans ses déclarations, Louisette Ighilahriz accuse l’entourage du président Bouteflika de caste qui a pour but de continuer à dépecer les richesses du pays. C’est ce « clan qui gère l’Algérie ». Et que vu la santé ...

Lire la suite »

Algérie : huit jours de deuil national après le décès de l’opposant Hocine Aït Ahmed

Le président algérien a décrété jeudi un deuil national de huit jours au lendemain du décès de Hocine Aït Ahmed, le dernier des chefs ayant déclenché la guerre d’indépendance contre la France et qui est resté depuis un irréductible opposant du régime algérien contrôlé par l’armée. Le deuil national qui débutera vendredi, a été décrété sur l’ensemble du territoire algérien, ...

Lire la suite »