La BM prévoit pour l’Algérie une croissance de 2,3% en 2019

La Banque Mondiale (BM) vient de publier son rapport sur les “Perspectives pour l’économie mondiale” dans lequel elle prédit une croissance de 2,3% pour l’Algérie en 2019.

La croissance économique en Algérie devrait décélérer en 2019, du fait de la diminution progressive des dépenses publiques, qui avaient connu une augmentation considérable l’année dernière, a expliqué la banque mondiale, prévoyant une croissance de 1,8% en 2020 et en 2021 dans ce pays maghrébin.

L’institution mondiale indique que les dépenses publiques ont contribué à accélérer la croissance en Algérie, qui a atteint 2,5% durant l’année 2018, en baisse d’un point de pourcentage par rapport aux projections du mois de juin de la même année. La BM prévoyait en juin de l’année dernière un taux de croissance de 3,5% en 2018, 2% en 2019 et 1,3% en 2020.

Selon les estimations de la Banque Mondiale, la croissance dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord s’est améliorée en 2018, pour atteindre un taux de 1,7%, grâce à l’accélération de l’activité à la fois dans les pays exportateurs et importateurs de pétrole.

La croissance de la région devrait progresser à 1,9% en 2019. En dépit du ralentissement de la croissance des échanges commerciaux mondiaux et du resserrement des conditions de financement externes, des facteurs intérieurs, notamment les réformes des politiques publiques, devraient stimuler l’activité économique dans cette région, lit-on dans le document de la BM qui prévient que la balance des risques penche négativement sur les perspectives régionales.

«Les facteurs géopolitiques, combinés à l’incertitude autour des volumes de production attendus des pays exportateurs de pétrole, pourraient provoquer l’instabilité des prix du pétrole», relève encore l’institution de Bretton Woods.

Selon le rapport de la BM, la croissance économique mondiale devrait fléchir cette année pour passer d’un taux (révisé à la baisse) de 3% en 2018 à 2,9% en 2019 dans un contexte d’accentuation des risques de détérioration des perspectives.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.