Les pays arabes envisagent la mise sur pied d’une zone de libre-échange

Les pays arabes ont tenu ce dimanche à Beyrouth, un quatrième sommet pour échanger sur le développement économique et social, avec la participation de plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement arabes et du Secrétaire général de la Ligue des Etats arabes.

Ce conclave arabe qui a pour thème central “Développement et investissement dans le capital humain” a traité de diverses thématiques liées, entre autres, à la complémentarité et à la coordination des politiques de développement arabes dans les domaines économique et social, la sécurité alimentaire, l’énergie, la lutte contre la pauvreté, la protection des femmes, des enfants et l’emploi des jeunes, l’électricité, la mise en action de l’union douanière arabe et la création d’une zone arabe de libre-échange.

Cette dernière thématique a été au centre de la « Déclaration de Beyrouth », dans laquelle les dirigeants arabes ont mis en avant la nécessité de l’appui à l’action de développement économique et social et l’impératif de poursuivre les progrès accomplis dans la cadre du processus de mise en place de la zone arabe de libre échange ainsi qu’en rapport avec les prérequis de la mise sur pied de l’Union douanière arabe.

Ce document plaide également pour le financement et le soutien aux projets relatifs à la complémentarité arabe et au parachèvement de l’initiative d’aide pour le commerce, visant à renforcer la coopération économique arabe commune.

Les chefs d’état et de gouvernement des pays arabes ont insisté sur l’obligation de consolider l’évolution technologique et informatique au vu de leur contribution à la régulation de l’économie mondiale, soulignant l’importance d’adopter des politiques proactives en rapport avec l’économie numérique.

« La Déclaration de Beyrouth » a aussi exhorté le secteur privé arabe à investir dans les projets découlant de l’initiative de l’investissement arabe au Soudan en vue de garantir la sécurité alimentaire dans le monde arabe.

Le Sommet de Beyrouth a, en outre, adopté la stratégie arabe de l’énergie durable 2030 pour assurer le développement durable du système arabe d’énergie.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.