Une embarcation de migrants fait naufrage au large de la Libye

La dépouille d’un bébé a été repêchée et huit migrants au minimum sont portés disparus à la suite du naufrage de leur embarcation mardi au large de la Libye, a annoncé Bassem al-Gharabli, le responsable libyen du bureau local de lutte contre l’immigration clandestine de Sabratha, une localité située à 70 km à l’ouest de la capitale libyenne, Tripoli.

L’embarcation en bois qui a échoué au large de Sabratha transportait 27 migrants. Seuls 18 individus, dont 7 femmes, s’en sont sorties sains et saufs grâce à une opération de sauvetage des gardes-côtes libyens, qui avaient été alertés par des pêcheurs.

Pour sa part, le bureau de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) Libye a précisé sur le réseau social Twitter que 15 rescapés étaient admis dans un centre hospitalier, à cause, notamment, de fractures. Mais cette agence onusienne a déclaré n’avoir «aucune estimation du nombre de migrants (qui étaient) à bord» de l’embarcation naufragée.

Des milliers de migrants africains transitent par la Libye pour gagner l’Europe. Des centaines d’entre eux trouvent la mort en traversant dans des conditions extrêmement périlleuses la mer Méditerranée vers l’Italie, située à 300 km des côtes libyennes, tirant profit de la crise dans ce pays maghrébin.

Suite aux effets combinés des accords controversés en Libye et de la décision du gouvernement italien de fermer ses ports aux navires humanitaires, le nombre d’arrivées sur les côtes italiennes a considérablement baissé depuis mi-2017.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.