Italie : La Scala de Milan met fin à son partenariat avec le gouvernement saoudien

Le théâtre d’opéra italien «La Scala» de Milan a décidé de rompre son partenariat avec l’Arabie Saoudite portant sur l’octroi d’un siège au sein de son Conseil d’administration au ministère saoudien de la culture en contrepartie d’une enveloppe de 15 millions d’euros qui devait être versée en l’espace de cinq ans.

La Scala de Milan qui avait déjà reçu de cette somme, une première tranche de 3 millions d’euros, a décidé de la restituer aux autorités de Ryad.

«Retour à la case départ. Nous allons rendre l’argent aux Saoudiens», a confié aux médias le maire de la ville et également président de La Scala, précisant que le conseil d’administration a voté «à l’unanimité» pour la restitution de ces fonds lors de sa réunion lundi dernier.

Le partenariat entre La Scala et le gouvernement saoudien était en discussion depuis quelques semaines, sous la houlette du directeur de La Scala, Alexander Pereira, sur recommandation du président d’extrême-droite de la région lombarde, Attilio Fontana qui était opposé à ce projet.

Mais cet accord financier a suscité une polémique en Italie en raison de l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Kashoggi en octobre dernier au sein du consulat saoudien à Istanbul en Turquie.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.