Le Caire appelle au boycott de la BBC après un article jugé anti-Sissi

Le gouvernement égyptien a appelé dimanche à boycotter la BBC, à qui il reproche un article «politisé et trompeur» dans le cadre d’une campagne contre le président Abdel Fattah al-Sissi initiée par des opposants sur les réseaux sociaux.

«Cet article politisé et trompeur comporte plusieurs lacunes professionnelles», a jugé dimanche l’Organisme général de l’Information (SIS), en charge de la régulation de l’activité des organes de presse étrangers en Egypte.

Le SIS a appelé dans un communiqué, « tous les responsables intellectuels égyptiens à boycotter la BBC … jusqu’à ce qu’elle présente officiellement des excuses» pour avoir «inventé des événements qui n’ont jamais eu lieu».

Plus précisément, cette institution accuse la BBC d’avoir rapporté de fausses informations, véhiculées, d’après le SIS, par des partisans de la confrérie des Frères musulmans, que les autorités du Caire ont classée sur la liste des «organisations terroristes».

«Nous sommes maintenant au courant de cette plainte et nous allons nous engager de façon constructive», a réagi, pour sa part, la directrice du bureau de la BBC au Caire, Safaa Faisal.

Dimanche, le Conseil suprême de la régulation des médias, une autre institution publique égyptienne de supervision de la presse, a annoncé son intention d’étudier les «violations» de la BBC dans le cadre de son comité des plaintes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.