Une nouvelle caravane de migrants honduriens se dirige vers les Etats-Unis

Environ un millier de migrants honduriens se dirigeaient mercredi vers les Etats-Unis, défiant à nouveau le président américain Donald Trump qui a déployé des troupes à la frontière avec le Mexique, en continuant à œuvrer pour la construction d’un mur anti-immigration entre son pays et le Mexique.

Ces Honduriens ont répondu un appel lancé sur les réseaux sociaux. A en croire les forces de l’ordre du Honduras et la Croix Rouge, ils sont entre 800 et un millier de migrants à s’être rassemblés mardi dans la soirée à San Pedro Sula, localité située à 180 km au nord de la capitale Tegucigalpa.

Ils sont alors montés à bord de minibus bondés. Ceux qui étaient en mesure de s’acquitter des 51 dollars demandés ont pris la route vers Tecun Uman, une localité située à la frontière du Guatemala avec le Mexique. D’autres ont dû payer 12 dollars pour être conduits jusqu’à Agua Caliente, poste-frontière du Honduras avec le Guatemala.

Près de 300 migrants, plus pauvres ou moins chanceux, ont pris la route à pied mercredi dans la matinée. Bon nombre d’entre eux ont été pris en auto-stop à bord de voitures particulières.

L’arrivée des caravanes de migrants sud-américains à la frontière des Etats-Unis, ne plait pas du tout au président américain Donald Trump qui s’était rendu vendredi dernier à la frontière du Mexique, toujours aussi déterminé à y ériger un mur pour empêcher l’entrée des migrants latino-américains.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.