RDC : Quinze corps retrouvés au Rwanda après le naufrage d’une embarcation

Les équipes de secours du Rwanda ont retrouvé samedi quinze corps de victimes du naufrage d’une pirogue dans la nuit de lundi à mardi, sur le lac Kivu à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Les corps ont été retrouvés sur les rives du lac, côté rwandais, ont indiqué des responsables rwandais sur la plage municipale de Gisenyi, localité rwandaise frontalière de la ville congolaise de Goma.

«Cinq bateaux de sauvetage sont sur le lac actuellement pour rechercher d’autres corps», a précisé le docteur Dyrckx Dushime, président de la Croix rouge rwandaise pour le district du Rubavu.

Le naufrage d’une embarcation entre Goma et les montagnes du Kalehe, dans la province du Sud Kivu, a endeuillé 142 familles congolaises, d’après le président de la République Félix Tshisekedi.

Le bilan exact demeure cependant incertain, car la liste officiel des passagers (Le manifeste) de l’embarcation naufragée n’est guère fiable, les passagers clandestins n’étant pas enregistrés. Ce manifeste ne faisait état que de 49 adultes et sept enfants à bord.

Le président Félix Tshisekedi qui a décrété une journée de deuil national vendredi, c’était rendu la veille par hélicoptère dans le village de Mukwidja, où il a assuré aux proches des victimes, l’ouverture d’une enquête visant le patron de l’embarcation.

Il a également décidé d’imposer le port obligatoire de gilets de sauvetage par les passagers voyageant à bord d’embarcations sur le lac Kivu. Il a remis mille gilets au gouverneur du Sud-Kivu.

Les naufrages sont fréquents et meurtriers en RDC, tant sur les lacs que sur les fleuves ou rivières. Les accidents se soldent souvent par des bilans très lourds en raison de la surcharge et de la vétusté des embarcations, de l’absence de gilets de sauvetage à bord et du fait que beaucoup de passagers ne savent pas nager.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.