Côte d’Ivoire: 101.377 emplois créés en 2018 dans le public et le privé

Quelque 101.377 emplois ont été créés au cours de l’année 2018, a annoncé, mercredi à Abidjan, le ministre ivoirien de l’Emploi et de la Protection sociale, Pascal Kouakou Abinan, au cours de la célébration officielle de la fête du travail, présidée par le chef du gouvernement ivoirien, Amadou Gon Coulibaly.
Selon Pascal Kouakou Abinan, se basant sur les chiffres de la Caisse nationale de la prévoyance sociale (CNPS) et la Caisse générale de retraite des agents de l’Etat (CGRAE), «au niveau de l’emploi formel dans le secteur privé et public (…) 101 377 emplois ont été créés au cours de l’année 2018». «Ce qui confirme qu’en matière de création d’emplois formels, la tendance à la hausse est observée», s’est félicité le ministre en charge de l’emploi.
M. Abinan a également rappelé qu’«à ce jour, environ 458 personnes en situation de handicap ont été recrutées». Malgré ces bons points, le ministre Abinan a fait savoir qu’il «faut redoubler d’efforts car les défis sont nombreux, citant entre autres la mise en place d’un régime complémentaire au profit des fonctionnaires et agents de l’Etat, la politique nationale du travail».
Il a en outre souligné la mise en œuvre de la Couverture maladie universelle (CMU) «dont l’objectif est d’assurer des soins de santé à moindre coût (…) dans quelques semaines avec le début du prélèvement obligatoire le 01 juillet et le démarrage effectif des prestations le 01 octobre» 2019.
Par ailleurs, le gouvernement qui multiplie les efforts pour régler le problème de l’emploi des jeunes a lancé la deuxième phase de l’opération «Agir pour les jeunes». Une opération qui cible 19.000 jeunes en vue du financement de leurs projets pour un coût global de 10 milliards FCFA, a annoncé, mardi, le ministre de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Mamadou Touré.
Cette deuxième phase de l’opération «Agir pour les jeunes» a fait l’objet de la signature d’une convention entre l’Agence emploi jeunes (AEJ) et l’Union nationale des coopératives d’épargne et de crédit de Côte d’Ivoire (UNACOOPEC-CI). «L’axe 4 du Programme social du gouvernement concerne l’autonomisation et l’insertion des jeunes. Et dans le volet entreprenariat nous avons ciblé sur les deux années 131 mille jeunes qui bénéficieront directement du financement de la COOPEC en vue du financement de leur projet », a expliqué Mamadou Touré.

A propos de © 2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.