RDC : Six gardes de l’opposant Moïse Katumbi acquittés

Six gardes du corps de l’opposant congolais Moïse Katumbi viennent d’être acquittés dans une affaire de recrutement de mercenaires pour renverser l’ancien président, Joseph Kabila en 2016.

Les intéressés étaient accusés par le régime du président Kabila d’avoir participé au recrutement des mercenaires, notamment américains, pour déstabiliser les institutions. En détention depuis avril 2016, ils ont été libérés en mars en la faveur d’une mesure de grâce du nouveau président congolais, Félix Tshisekedi.

Le chef du parquet militaire congolais, le lieutenant-général Tim Mukunto a, dans une décision, ordonné que le dossier à charge de ces six ex-gardes de M. Katumbi «soit classé sans suite pour inopportunité des poursuites».

«Les enquêtes qui ont été ouvertes autour du dossier du recrutement des mercenaires par Monsieur Moïse Katumbi n’ont pas établi la présence effective de ces mercenaires au Katanga à l’époque des faits», peut-on lire dans la décision de la justice militaire.

Opposé au régime de l’ex-président, Joseph Kabila, l’homme d’affaires Moïse Katumbi vit en exil depuis 2016. Plusieurs affaires en justice pèsent contre lui dans son pays, dont une affaire de spoliation immobilière dans laquelle il a été condamné à trois ans de prison. Mais le 19 avril dernier, la justice congolaise a annulé cette condamnation.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.