L’encyclopédie en ligne Wikipédia bloquée en Chine dans toutes les langues

L’encyclopédie en ligne collaborative Wikipédia est inaccessible en Chine continentale, dans toutes les langues depuis la fin du mois d’avril. Le site n’était déjà pas accessible en mandarin.

L’inaccessibilité du site a été constatée par plusieurs observateurs, dont les équipes du projet OONI (Open Observatory of Network Interference), qui observent et documentent les blocages de sites Internet dans le monde entier.

Les journalistes de l’Agence France-Presse ont confirmé que les versions  française, anglaise et allemande de Wikipédia ne pouvaient pas être consultées hier mercredi à Pékin. La Wikimedia Foundation a expliqué qu’elle n’a reçu «aucun avertissement» concernant ce bannissement.

Selon l’OONI, la plupart des éditions de Wikipédia étaient auparavant accessibles, à l’exception notable de celle en mandarin, dont le blocage remonterait à 2015.

Wikipédia est le dernier à rejoindre la longue liste des organismes bloqués par la Chine, une liste qui regroupe notamment Google et les réseaux sociaux Facebook, Twitter, Instagram, YouTube, ainsi que de nombreux médias étrangers.

La Chine n’est pas le premier pays à restreindre l’accès à l’encyclopédie en ligne. En 2017, la Turquie de Recep Tayyip Erdogan en avait fait de même, tout comme le Venezuela, qui bloque par intermittence l’accès à ce site.

Mais le blocage de Wikipédia en Chine intervient à l’approche du 30ème anniversaire, le 4 juin prochain, de la répression sanglante des manifestations de la place Tiananmen, à Pékin, en faveur de la démocratie en 1989.

La censure de Wikipédia dans toutes les langues pourrait être liée au fait que certaines images de l’évènement peuvent également être censurées en Chine, notamment celle du manifestant bloquant seul un convoi de chars d’assaut à Pékin.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.