La CPI : un ex-chef de guerre congolais déclaré coupable de crimes contre l’humanité

L’ex-chef de guerre congolais Bosco Ntaganda, a été reconnu coupable par la Cour pénale internationale (CPI) de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité commis en 2002-2003 dans la province d’Ituri, au nord-est de la République Démocratique du Congo.

Le verdict de culpabilité prononcé par la Cour pénale internationale (CPI) à l’encontre de l’ancien chef rebelle congolais Bosco Ntaganda apporte une mesure de justice aux nombreuses victimes.

Ce jugement sert de puissant rappel que la justice pourrait rattraper les individus responsables de graves crimes commis en République démocratique du Congo, a déclaré Human Rights Watch.

Le 8 juillet 2019, à l’unanimité, Ntaganda est déclaré coupable de 13 chefs d’inculpation de crimes de guerre et de cinq chefs de crimes contre l’humanité commis dans l’ancien district de l’Ituri, dans l’est de la RD Congo, en 2002 et 2003.

Les chefs d’inculpation étaient nombreux : assassinats et tentatives d’assassinat, viols, esclavagisme sexuel, attaques de civils, pillages, déplacements de civils, attaques de biens protégés et recrutement et utilisation d’enfants soldats.(Sahel intelligence)

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.