Immigration : 277 personnes secourues en une nuit entre le Maroc et l’Espagne

Les sauveteurs espagnols et marocains ont secouru dans la nuit de mardi dernier dans la mer d’Alboran, 277 migrants subsahariens, dont 220 du côté espagnol et 57 du côté marocain, alors qu’une femme est décédée à bord d’une embarcation.

Côté espagnol, les sauvetages ont été effectués sur trois embarcations de fortune. La première a été récupérée mardi soir vers 23 heures et les deux autres aux premières heures de la matinée de mercredi. C’est dans l’une des deux dernières embarcations secourues qu’une femme est décédée et les causes de sa mort demeurent inconnues. Au total, 57 femmes et quatre enfants mineurs se trouvaient à bord de ces embarcations.

Sur les 57 personnes secourues dans le même temps par les autorités marocaines dans la même mer d’Alboran, aucun détail sur le sexe et l’âge des migrants n’a communiqué par la porte-parole des sauveteurs espagnols, qui annonçait la nouvelle.

Selon les données de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) actualisées au 10 juillet, environ 11.000 migrants sont arrivés en Espagne par la mer depuis janvier et 203 ont perdu la vie en tentant la traversée du détroit de Gibraltar.

Au total, depuis janvier, ce sont 682 personnes qui sont mortes ou ont disparu en Méditerranée pour un total d’environ 31.600 arrivées de migrants.

L’Espagne qui comptait en 2018, le plus grand nombre d’arrivées des migrants en Europe avant de repasser derrière la Grèce en 2019, déclare que le nombre d’arrivées est en baisse d’environ 30% en 2019 par rapport à la même période de l’année passée.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.