Visite surprise du chef de la diplomatie iranienne au sommet du G7 à Biarritz

Le sommet du G7 à Biarritz a été bousculé par la visite surprise hier après-midi du ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, qui aurait été invité par le président français Emmanuel Macron.

Téhéran a indiqué que son chef de la diplomatie s’est rendu sur place pour continuer à discuter avec la partie française des moyens de sortir de la crise sur le nucléaire iranien.

Dès son arrivée sur le sol français, Mohammad Javad Zarif s’est entretenu avec son homologue français Jean-Yves Le Drian, puis avec le président français Emmanuel Macron.

Selon l’Elysée, la venue du chef de la diplomatie iranienne devait permettre de « faire le point sur les conditions auxquelles ils peuvent avoir une désescalade et une pause». L’Elysée a fait savoir que les discussions avec le ministre iranien Zarif sont «positives» et «vont se poursuivre».

Bien que le dossier iranien était l’un des sujets phares de ce sommet, la venue de Mohammad Javad Zatif ne figurait pas au programme officiel des chefs d’Etat réunis à Biarritz ce week-end. La présidence française a bien précisé que sa visite avait lieu à l’initiative de Paris et non du G7.

Les Iraniens ont cessé en juillet de respecter certains engagements prévus par l’accord de Vienne encadrant leur programme nucléaire, en réaction au désengagement en mai 2018, des Etats-Unis de cet accord et à la réintroduction de lourdes sanctions américaines contre la république islamique.

Déterminée à sauver cet accord, la France, comme la plupart des pays européens, essaie de convaincre Washington d’alléger les sanctions sur le pétrole iranien en échange d’un retour de Téhéran à ses engagements.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.