Nouveau gouvernement en Côte d’Ivoire à 13 mois de la prochaine présidentielle

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a remanié, mercredi 4 septembre,son gouvernement, s’entourant d’une équipe plus renforcée, soient42 ministres (contre 36 précédemment) et 7 secrétaires d’État (contre 5 auparavant), selon un communiqué lu par le secrétaire général de la présidence.

Dix nouvelles personnalités ont fait leur entrée dans la nouvelle équipe qui sera toujours dirigée le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

La plupart des membres de l’ancien gouvernement conservent leurs portefeuilles. Il s’agit entre autres, de Hamed Bakayoko (Défense), Marcel Amon Tanoh (Affaires Etrangères), Albert Mabri Toikeuse (Enseignement supérieur), Kandia Camara (Education Nationale), Sansan Kambilé (Justice et droits de l’homme) et Amadou Koné (Transports).

Le régime au pouvoir a déjà en vue la présidentielle de 2020. « C’est un gouvernement politique de combat en vue de préparer les élections d’octobre 2020. Le président a nommé des personnalités qui pèsent dans les zones où le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) est faible », a confié un des proches du chef de l’Etat.

Ce remaniement ministériel intervient environ quatorze mois après un autre effectué en juillet 2018. Le premier conseil des ministres du nouveau gouvernement est prévu jeudi au palais présidentiel d’Abidjan.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.