Gabon : Bongo limoge sa sœur Pascaline

Le président gabonais, Ali Bongo, a limogé Pascaline Mferry Bongo Ondimba, sa sœur ainée, qui occupait la fonction de Haute Représentante Personnelle du Président de la République.

Ce poste a été dissout par une décision présidentielle prise lors du Conseil des ministres tenu le 2 octobre dernier, indique un communiqué du Conseil, précisant que Madame Pascaline Mferri Bongo Ondimba «est remise à la disposition de son administration d’origine».

S’agissant des raisons de ce limogeage, certains soulignent que ce poste n’avait pas sa place dans la mesure où Pascaline Bongo n’a jamais représenté son frère ni au Gabon, ni à l’étranger.

D’autres estiment que cette fonction ayant peu d’utilité, devait être supprimée dans un contexte où le Gabon cherche à réduire la masse salariale dans la fonction publique et les corps assimilés.

Le Chef de l’Etat a autorisé, ces derniers temps, d’importantes mesures visant à optimiser les services de l’Etat et de réduire la masse salariale du secteur public qui constitue 49 % des dépenses de fonctionnement du pays.

Pascaline Bongo, 63 ans, a été Ministre déléguée aux affaires étrangères, puis directrice de cabinet du président Omar Bongo, son défunt père, pendant plus de 20 ans.

Elle devrait désormais rejoindre son poste d’origine d’inspectrice générale des finances au ministère de l’Economie et des Finances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.