Coronavirus : L’OMS appelle l’Afrique à se préparer au «pire»

L’Organisation mondiale de la santé (OMS), a appelé mercredi l’Afrique à «se réveiller» face à la menace du nouveau coronavirus, soulignant que le continent devrait se préparer au «pire», même si le bilan des victimes est pour le moment relativement bas par rapport aux autres continents.

«Le meilleur conseil pour l’Afrique est de se préparer au pire et de se préparer dès aujourd’hui », a lancé le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse virtuelle.

Le nouveau coronavirus ou COVID-19, a déjà quadrillé toute la planète avec près de 200.000 cas confirmés et quelque 7.800 morts.

Redoutant une expansion à laquelle leur système sanitaire fragile et leurs budgets ne pourraient résister, la plupart des pays africains n’ont pas attendu la mise en garde de l’OMS, pour mettre toutes les mesures préventives en œuvre.

Les pays africains déjà touché par la pandémie ont fermé leurs frontières et leurs aéroports afin de freiner la contagion du virus. A la date du mercredi 19 mars, on recensait un total de 588 cas de contamination confirmés, dont 16 décès répartis sur 30 des 54 pays de l’Union Africaine (UA), selon les derniers chiffres annoncés mercredi par l’agence de presse AFP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.