France: Les auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo localisés

Les deux suspects, Chérif et Saïd Kouachi, les deux auteurs présumés du sanglant attentat de mercredi qui a coûté la vie à douze personnes de la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo ont finalement été localisés jeudi matin dans l’Aisne, au nord-est de Paris.

Deux hommes, dont le signalement correspondant aux présumés auteurs de l’attentat de Paris en fuite, ont été repérés par le gérant d’une station essence sur la route nationale 2, à proximité de Villers-Cotterêts.

Selon le témoin qui les a « formellement reconnus », les deux hommes circulaient à bord d’une Renault Clio blanche aux plaques minéralogiques masquées et portaient des cagoules. Des armes longues étaient visibles à l’arrière de leur véhicule.

Les deux frères Kouachi âgés de 32 et 34 ans, dont un djihadiste connu des services antiterroristes, prenaient la direction de Paris, a affirmé le pompiste qui a donné le signalement des deux fugitifs.

La police a concentré ses recherches sur les deux frères de nationalité française, grâce notamment à des analyses génétiques et une pièce d’identité de l’un des deux frères, retrouvée dans la voiture une Citroën C-1, abandonnée non loin du lieu de l’attentat.

Les enquêteurs ont diffusé un appel à témoins pour retrouver les deux auteurs de l’attaque qui a fait 12 morts et une dizaine de blessés dont quatre graves.

Sept personnes de leur entourage ont été placées en garde à vue, dont un jeune homme, leur beau frère, soupçonné d’avoir aidé les tireurs.

Au lendemain du pire attentat commis sur le territoire français depuis plus d’un demi-siècle, la tension a été aggravée par une fusillade au sud de Paris, dans laquelle une policière municipale a été tuée.

Plusieurs lieux de culte musulmans ont subi dans la nuit de mercredi à jeudi des actes de vandalisme sans pour autant faire de victimes.

Suite à cet incident tragique qui a profondément marqué les esprits, les autorités françaises ont annoncé avoir relevé le plan Vigipirate au niveau «alerte attentats », le plus élevé du dispositif anti-terroriste dans l’Hexagone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.