Nigeria : L’Union africaine satisfaite du déroulement des élections

L’Union africaine (UA) a indiqué lundi dans un communiqué que l’élection présidentielle organisée samedi au Nigeria et dont les résultats sont attendus dans la journée, a respecté de façon « satisfaisante » les principes continentaux et régionaux « des élections démocratiques ».

La mission d’observation des élections de l’Union Africaine (AUEOM) estime, dans ses observations préliminaires, que « le processus électoral a été globalement pacifique, durant les processus d’accréditation (vérification biométrique de l’identité des électeurs), mais aussi de vote et de décompte » des bulletins, selon un communiqué.

« Le peuple du Nigeria a montré sa patience et sa détermination à avoir un processus démocratique pacifique », a ajouté l’AUEOM, selon qui « les processus d’accréditation, de vote et de comptage ont généralement été transparents et se sont tenus en présence d’observateurs internationaux, de la société civile et de partis politiques ».

La mission de l’UA en conclut que « les élections se sont tenues dans une atmosphère pacifique, dans un cadre respectant de façon satisfaisante les principes continentaux et régionaux des élections démocratiques », et « encourage toutes les parties à avoir recours aux moyens légaux existants au cas où il y aurait contestation des résultats ».

Outre la mission de l’UA, diverses équipes d’observateurs internationaux – Union européenne, Commonwealth et Nations unies notamment – ont suivi sur le terrain les élections présidentielle, législatives et sénatoriales, qui se sont tenues samedi et dimanche.

La présidentielle est la plus serrée depuis le retour du pays à la démocratie en 1999. Elle oppose le président sortant Goodluck Jonathan, 57 ans, et son rival Muhammadu Buhari, 72 ans, candidat du Congrès progressiste (APC), qui rassemble une large partie de l’opposition. Environ 69 millions d’électeurs – sur les 173 millions d’habitants du Nigeria – ont voté pour élire, outre le président, les 109 sénateurs et les 360 députés du pays le plus peuplé d’Afrique, premier producteur de pétrole et première puissance économique du continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.