Washington et Tunis scellent un partenariat stratégique

Les Etats-Unis et la Tunisie ont signé mercredi à Washington, un mémorandum d’entente qui recommande l’encadrement d’un partenariat stratégique entre les deux pays pour les années à venir.

L’accord signé en marge de la visite de travail qu’effectue le président tunisien, Béji Caïd Essebsi à Washington, porte sur les domaines économique, éducatif, culturel, sécuritaire et militaire.

Il prévoit par ailleurs, la mise en place de nouveaux mécanismes permettant d’attribuer un caractère stratégique à tous les volets de coopération entre les deux pays.

Pour nombre d’observateurs, la signature de ce mémorandum d’entente permettra surtout de renforcer le potentiel sécuritaire et de défense militaire en Tunisie, fragilisée depuis la chute de l’ancien régime de Ben Ali.

Dans ce cadre, les Etats-Unis se sont engagés à coopérer avec le gouvernement tunisien dans le domaine de la lutte anti-terroriste grâce notamment à des programmes de financements pour l’acquisition d’équipements militaires spécifiques et l’organisation de programmes de formation tactiques au profit de l’armée et de la police tunisiennes.

Ce mémorandum a été signé du côté tunisien par le ministre conseiller auprès de la présidence de la République, Mohsen Marzouk et du côté américain par le secrétaire d’Etat, John Kerry.

Les deux parties ont convenu d’accroitre également leur coopération en matière d’enseignement supérieur, une initiative qui se traduira par la création prochainement, d’une commission économique conjointe associant les secteurs publics et privés américains et tunisiens.

La signature du mémorandum d’entente a été hautement saluée par les dirigeants des deux pays mais pas seulement. Les observateurs internationaux estiment aussi que cet accord traduit la volonté concrète des Etats-Unis d’appuyer le processus de transition politique qui piétine depuis plusieurs années en Tunisie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.