Le président mozambicain dans une opération de charme à Berlin

Le président mozambicain, Filipe Nyusi vient d’achever une visite en Allemagne, où il s’est lancé dans une opération de charme, vantant les atouts de son pays susceptibles de drainer les investisseurs allemands potentiels.

Le renforcement des relations économiques entre le Mozambique et l’Allemagne était l’objectif principal du déplacement de Nyusi qui était accompagné d’une délégation de plus de 30 entrepreneurs mozambicains. Il a été reçu à Berlin, par la chancelière Angela Merkel et par le président allemand, Joachim Gauck.

Dans une interview accordée à la Deutsche Welle, le chef de l’Etat mozambicain a défendu l’idée d’un partenariat gagnant-gagnant. «Le Mozambique est un grand pays, nous avons des ressources naturelles, des forêts et un grand potentiel touristique potentiel, et l’Allemagne a aussi beaucoup à offrir», notamment «les investisseurs dont nous avons besoin», a-t-il confié.

Concernant l’instabilité politique qui règne dans son pays depuis juin 2015, Filipe Nyusi a choisi plutôt de rassurer. «C’est vrai qu’il y a des tensions à certains endroits, surtout au centre du pays, mais ce n’est pas une guerre officiellement déclaré et les conflits n’ont lieu que sur un territoire bien précis», a-t-il indiqué, assurant que «la réconciliation est possible.»

Qu’à cela ne tienne, plusieurs observateurs craignent une nouvelle guerre en Mozambique dans la mesure où le conflit entre le pouvoir et l’opposition, née de la victoire du parti au pouvoir lors des élections générales d’octobre 2014, prend chaque jour davantage d’ampleur.

L’opposition qui n’a jamais reconnu les résultats officiels de ces élections, menace toujours de s’emparer du pouvoir dans les six provinces sur dix, où il est arrivé en tête de la présidentielle.

Angela Merkel a promis l’aide de l’Allemagne et de l’Union européenne au Mozambique pour résoudre ce conflit, ainsi qu’un renforcement des aides au développement de l’agriculture qui a subi un coup dur suite à la grave sécheresse ayant provoqué une crise alimentaire dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.