Cyclone Enawo : Le Madagascar déplore 5 morts

Le cyclone Enawo qui frappe violemment le Madagascar a fait déjà cinq morts, plus de 10.000 déplacés et 12.300 sinistrés, selon les informations fournies mercredi soir.

Cette rafale qui traverse l’île du nord vers le sud a touché de plein fouet le nord-est du pays avec des rafales proches de 250 km/h et des pluies diluviennes. Son intensité a fortement diminué ce mercredi (vents moyens à 60 km/h et rafales à 90km/h), l’amenant à  une simple tempête tropicale. Toutefois, plusieurs zones du pays restent encore en alerte rouge dont la capitale.

Antanarivo a été en effet touché tôt ce jeudi. Les services météorologiques malgaches ont placé la capitale en «alerte rouge» et invité sa population à «rester à l’abri», ainsi qu’à s’abstenir à se livrer à une quelconque activité. La capitale a déjà subie de très fortes pluies depuis mercredi matin.

Ce cyclone est le plus puissant depuis Gafilo en 2004 qui avait fait plus de 300 victimes. D’après la Croix-Rouge, 700.000 personnes pourraient être affectées. Le bilan annoncé jusque-là est loin d’être définitif. Mardi, un barrage a cédé engendrant des inondations importantes. Des routes sont coupées et des vols aériens ont été annulés jusqu’à nouvel ordre.

Rappelons que l’île souffre déjà d’une intense sécheresse qui a entraîné une augmentation des prix des aliments de base et de graves pénuries alimentaires dans le sud du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.