Le Rwanda a commémoré le 25ème anniversaire du génocide des Tutsis

Le Rwanda, un peuple «plus uni que jamais» a célébré dimanche le 25ème anniversaire du génocide des Tutsi, qui a fait entre 800.000 à un million de victimes entre avril et juillet 1994.

«En 1994, il n’y avait pas d’espoir, seulement les ténèbres. Aujourd’hui, la lumière irradie de cet endroit. Comment cela est arrivé? Le Rwanda est redevenu une famille», a déclaré le président Paul Kagame dans son discours, au Kigali Convention Center, devant plusieurs chefs d’État.

«Notre peuple a porté un immense poids sans se plaindre ou presque», a-t-il ajouté. «Cela nous a rendus meilleurs et plus unis que jamais», a-t-il dit, assurant que «rien n’aura jamais plus le pouvoir de tourner les Rwandais les uns contre les autres. Cette histoire ne se répètera pas. C’est notre ferme engagement».

Kagame a aussi appelé la jeune génération – les moins de 25 ans représentent 60% de la population – à reprendre le flambeau. «Ils ont la responsabilité de prendre de plus en plus les choses en mains, et de participer à construire le Rwanda que nous voulons et méritons».

Le président avait auparavant, allumé une flamme du souvenir au mémorial de Gisozi à Kigali, où plus de 250.000 victimes du génocide sont enterrées.

Dans l’après-midi, une marche du souvenir devait le mener avec ses invités vers le stade Amahoro (Paix, en kinyarwanda), où aura lieu une veillée.

En prélude à cette commémoration, des intellectuels et témoins oculaires du génocide, ont débattu l’importance de la «préservation de la mémoire» lors d’un colloque international de deux jours, tenu jeudi à Kigali, sous le thème : «Préservation de la mémoire, un combat de l’humanité».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.