Sénégal : Karim Wade appelle à voter «non» au référendum du 20 mars

L’ancien ministre sénégalais, Karim Wade, votera «non» au référendum du 20 mars et appelle ses partisans ou les Sénégalais dans leur majorité à en faire de même.

Depuis sa cellule à la prison de Reubess où il est incarcéré pour détournement de fonds publics, Karim Wade veut battre campagne contre le «non» au référendum. Il a remis dans ce sens un message à un de ses avocats qui lui a rendu visite ce mercredi 9 mars.

Selon cet avocat, l’ex-ministre a réaffirmé «son ancrage dans le camp du non et appelle les Sénégalais, dans leur écrasante majorité, à se mobiliser fortement et à voter massivement pour les valeurs et contre les reniements du chef de l’Etat».

Dans son message, le candidat désigné du Parti démocratique sénégalais (PDS) à la prochaine présidentielle, «exprime sa solidarité à toutes les coalitions du «non», à la coalition Ñaani Bañna, à la coalition Gor ca wax ja, et à tous ceux et celles qui se sont rassemblés autour des valeurs de vertu et de respect de la parole donnée».

Dans le même élan, le PDS a annoncé que son secrétaire général, Abdoulaye Wade, l’ex-président de la République, se rendra à Dakar, si cela s’avère nécessaire, pour participer à la campagne de la formation politique.

Le scrutin référendaire devrait valider ou non les quinze points du projet de révision constitutionnelle proposé par le chef de l’Etat Macky Sall, parmi lesquels figure la proposition de la réduction du mandat présidentiel de 7 à 5 ans.

L’ex-ministre Karim Wade purge une peine de 6 ans de prison ferme pour enrichissement illicite. Le 8 mars dernier, l’Etat sénégalais a confisqué des biens lui appartenant, d’une valeur estimée à 27 millions d’euros. D’autres procédures de saisies de biens et de comptes bancaires sont en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.