Maroc: lancement des travaux de l’ultime étape du plus grand complexe solaire au monde

Au Maroc, le roi Mohammed VI a lancé, samedi, les travaux de la quatrième et dernière étape de la méga-centrale solaire Noor Ouarzazate, qui constitue le plus grand complexe solaire au monde, avec un investissement de près de 2,3 milliards d’euros et qui aura à son achèvement une capacité de 582 MW.

Développé sur une surface de 137 ha, cette quatrième centrale du projet, baptisée Noor Ouarzazate IV, utilise la technologie photovoltaïque à la différence des précédentes centrales produisant selon la technologie thermo-solaire (CSP), avec capteurs cylindro-paraboliques.

Avec un investissement de près de 75 millions d’euros, Noor Ouarzazate IV, d’une capacité de 72 MW, fait appel à la technologie photovoltaïque qui permet de produire de l’énergie électrique directement à partir du rayonnement solaire capté par des cellules semi-conductrices.

S’inscrivant dans la cadre du Plan solaire marocain, cette quatrième et ultime étape du projet Noor Ouarzazate permettra de produire le kilowattheure au meilleur prix, avec un coût parmi les plus compétitifs jamais obtenus sur le marché mondial du photovoltaïque. Le financement de cette centrale a été assuré par la KfW Bankengruppe, Banque Allemande de Développent à hauteur de 65 millions d’euros.

La Centrale Noor I, première étape du méga-projet, a été mise en service en février 2016 pour une capacité de 160 MW. Quant à Noor II ( 200 MW) et Noor III ( 150 MW), ils sont achevés à 75% et produiront sur la base de la technologie CSP avec capteurs cylindro-paraboliques.

L’ensemble fera de Noor Ouarzazate le plus grand site de production solaire multi-technologique au monde. Le projet dans son ensemble s’inscrit en droite ligne du Plan solaire marocain visant à porter la part des énergies renouvelables dans le mix électrique au Maroc à 52% à l’horizon 2030. Il s’inscrit également dans le cadre des engagements internationaux du Royaume relatifs à la baisse des émissions de gaz à effet de serre.

A propos de © 2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.