Le maire sénégalais Barthélémy Dias condamné à six mois de prison pour «outrage à magistrats»

Le maire Barthélémy Dias, a été condamné ce mardi par le tribunal des flagrants de Dakar, à six mois de prison ferme et une amende de 100 mille francs CFA (150 euros) pour « outrage à magistrats et appel à l’insurrection ».

Maire d’une commune de l’agglomération dakaroise, Mermoz Sacré-Cœur, et ancien député socialiste, Barthélémy Dias est un proche du maire de Dakar Khalifa Sall, lui-même condamné le 30 mars dernier, à cinq ans de réclusion et plus de 7.600 euros d’amende pour «escroquerie» sur les deniers publics.

Réagissant au verdict concernant Khalifa Sall, Dias avait, entre autres, comparé les magistrats à «des prostituées». Le parquet avait requis, le 8 avril dernier, deux ans de prison contre Dias pour «outrage à magistrat», «discrédit sur l’ordre judiciaire et une décision de justice» et pour avoir «provoqué un attroupement non armé».

Le maire de Mermoz Sacré- Cœur avait plaidé non coupable tout en se disant «prêt à faire don» de sa liberté par solidarité avec Khalifa Sall.

L’avocat de Dias, Me El Hadji Diouf, a rejeté la décision de justice de ce mardi, concernant son client, et a promis faire appel. « Nous vivons les heures les plus sombres de notre démocratie. Aucun homme politique ne peut plus critiquer le fonctionnement normal de la justice. Bonjour la pensée unique », a-t-il déploré.

Dias et Sall sont des dissidents du Parti socialiste (PS), membre de la coalition présidentielle. Ils avaient été exclus il y a trois mois de cette formation politique, accusés de « violences, indiscipline et activités politiques concurrentes ».

Plusieurs responsables au sein de l’opposition accusent le président Macky Sall d’être en train d’écarter tous ses éventuels adversaires pour se retrouver seul candidat à l’élection de 2019. Ils estiment ne pas être totalement en sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.