Sénégal/Présidentielle : Le sort des candidatures de Khalifa Sall et Karim Wade sera connu le 12 janvier

Le délai de dépôt des dossiers de candidatures à la présidentielle du 24 février au Sénégal a pris fin ce mercredi.

Outre la candidature du président sortant Macky Sall, deux autres candidats Khalifa Sall et Karim Wade, dont les dossiers posent problèmes en raison de leurs démêlés avec la justice, ne sont pas encore sûrs de l’acceptation de leur candidature.

Les dossiers de candidature de ces deux opposants ont été déposés par leurs mandataires auprès du Conseil constitutionnel, qui a reçu en tout, une vingtaine de dossiers de candidature.

La liste provisoire des candidats retenus pour la présidentielle sera publiée au plus tard 35 jours avant le scrutin. Khalifa Sall, incarcéré depuis mars 2017, et Karim Wade, exilé au Qatar, sauront s’ils sont admis dans la course vers la magistrature suprême dès la publication de la liste provisoire qui pourrait intervenir le 12 janvier.

Selon le calendrier électoral, « dans les 48 heures qui suivent le jour de l’affichage de la liste des candidats, le Conseil va recevoir la réclamation contre la liste des candidats s’il y en a et le 20 janvier 2019, le Conseil statue sur les réclamations des candidats, s’il y a lieu, ensuite arrête et publie la liste des candidats ».

Soulignons que le dépôt des candidatures a été marqué par l’introduction du système de parrainage universel. Les candidats à l’élection présidentielle doivent obtenir un parrainage au moins égal à 0,8% et de 1% au maximum du corps électoral, en vertu de la révision constitutionnelle adoptée le 19 avril 2018. Chaque candidat a dû déposer près de 53 000 signatures d’électeurs de tout le pays.

Macky Sall et son camp ne cessent de clamer leur conviction de gagner la présidentielle dès le premier tour.

A propos de © 2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.