Le Mozambique interdit la pêche et la vente de crevettes pendant 2 mois

Le gouvernement du Mozambique a proclamé mardi, une interdiction de la pêche de crevette pendant une période de repos biologique deux mois, visant la préservation et la reproduction de cette espèce de crustacés.

L’interdiction entre en vigueur dès le début du mois de janvier jusqu’à la fin du mois de février, a déclaré à Maputo, le directeur du directorat provincial chargé de la Mer, des Eaux intérieures et de la Pêche, Mauricio Mausse.

«Il n’y aura pas de pêche, de vente et de transport de crevettes pendant la période d’interdiction», a souligné Mausse, ajoutant que la décision a été prise pour améliorer l’offre sur le marché.

Il a fait savoir que les autorités ont décidé de surveiller de plus près la pêche et la commercialisation de la crevette, précisant que «les marchés du pays seront inspectés et des mesures punitives seront imposées en cas de non-respect de la mesure».

La pêche rapporte au Mozambique de 70 à 100 millions euros par an. La crevette est l’un des principaux produits halieutiques les plus exportés vers le marché de l’Union européenne, principalement vers l’Espagne et le Portugal.

L’économie mozambicaine reprend ainsi des couleurs après avoir connu une période de vaches maigres en raison de la baisse des prix des produits d’exportation traditionnels, la sécheresse persistante, les affrontements militaires intérieurs, et une chute significative des IDE.

Le Mozambique table cette année sur un taux de croissance de 4,7%, par de bonnes performances prévues dans divers secteurs, notamment halieutique, agricole et minier.

«Ces trois secteurs connaîtront une croissance significative en 2019 et le taux de croissance le plus élevé de 14% est attendu dans l’industrie minière, suivi par la pêche (6%) et l’agriculture (5,5%)», a récemment annoncé le porte parole du gouvernement, Augusto Fernando.

Selon le gouvernement, les exportations de produits de base devraient atteindre l’équivalent de 5,1 milliards de dollars en 2019, et les réserves internationales nettes du pays seraient d’environ 3,1 milliards de dollars.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.