Les jeunes de l’opposition au Sénégal appellent à manifester ce vendredi

La jeunesse du Front de résistance nationale (FRN) et celle du Collectif 25 candidats (C25), décidées de se mobiliser et de résister au régime du président Macky Sall, ont appelé à une manifestation pour ce vendredi 25 janvier. 

« La jeunesse de l’opposition unie pour la résistance, lance un vibrant appel à tous ceux qui veulent une alternative véritable (…) à se joindre à elle ce vendredi 25 janvier pour prendre part activement aux différentes marches de contestations », indique leur communiqué publié mercredi 23 janvier, à l’issue d’une rencontre à Dakar.

Les jeunes se disent « conscients de la gravité de la situation du pays » et estiment que « la seule attitude qui vaille est de sonner la mobilisation et la résistance générale des patriotes, républicains et démocrates pour faire face à la forfaiture du pouvoir absolutiste et royal de Macky Sall ». Pour eux, « au regard de la situation précaire du pays, ne pas choisir c’est choisir et que toute neutralité malveillante serait coupable ou complice ».

Au milieu de plusieurs accusations contre le régime au pouvoir, la jeunesse proteste l’invalidation de 22 dossiers (sur 27) de candidatures, pour la présidentielle du 24 février, par le Conseil constitutionnel. Le rejet définitif des candidatures de l’ancien ministre Karim Wade et de l’ancien maire Khalifa Sall est ce qui a mis surtout le feu aux poudres.

« Nous, jeunesse unie pour la résistance, ferons sienne cette déclaration universelle de Frantz Fanon ‘chaque génération est investie d’une mission, elle la remplit ou la trahit’. Le moment est venu pour que chacun choisisse son camp : celui du pouvoir dictatorial et antidémocratique de Macky Sall ou celui du peuple qui aspire à un changement véritable, alternatif en 2019 », poursuit le communiqué.

Les jeunes qui informent avoir déposé « une déclaration au niveau du préfet (…) en bonne et due forme » sont décidés de marcher. « Ce combat est le nôtre. Restons plus que déterminés à laver l’affront. On n’acceptera pas que Macky Sall confisque l’avenir de la jeunesse du Sénégal. Il peut utiliser la Police, la Gendarmerie, l’Armée, cela ne nous fera jamais reculer. Malgré l’arrestation de nos frères, nous sommes encore plus déterminés mener le combat », a martelé un des leaders.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.