Cooperation flags.

Maroc/Japon : Une convention fiscale pour renforcer la coopération bilatérale

Le Maroc et le Japon qui envisagent à long terme de parvenir à un accord de libre-échange, entament ce lundi 4 février, une longue série de négociations en vue de la conclusion dans un premier temps, d’une convention fiscale visant à booster les investissements, a annoncé le ministère des Affaires étrangères du Japon.

Cette première série de négociations aura lieu à Tokyo, a indiqué la même source, précisant que ces négociations avec le Maroc, seront axées sur le volet fiscal.

L’information a été confirmée par le ministère marocain des Affaires étrangères, qui, précise qu’il s’agit de la première phase de négociations du projet de convention de non double imposition entre les deux pays.

Une délégation marocaine d’experts de la direction de la législation, des Études et de la coopération internationale, relevant de la Direction générale des impôts, participera à cette première phase de négociations à Tokyo.

Selon des sources concordantes, il est encore trop tôt de parler d’accord de libre échange qui ne figure pas à l’ordre du jour de la rencontre de Tokyo, même pas sous une forme embryonnaire, même si la finalité est d’y parvenir.

Il est à noter qu’en 2017, les exportations du Maroc vers le Japon ont atteint 33,6 milliards de yens (environ 2,8 milliards de DH), contre 27,4 milliards de yens pour les importations (près de 2,4 milliards de DH).

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.