Forte augmentation des agressions racistes en Saxe à l’Est de l’Allemagne

En 2018, 317 incidents dont au moins 208 à connotation raciste, ont été enregistrés en Saxe, état fédéral à l’est de l’Allemagne, ce qui correspond à une hausse de 38 %.

Ces incidents comprennent les 79 agressions commises par l’extrême-droite dans la localité de Chemnitz l’an dernier. La majorité de ces attaques ont eu lieu entre fin août et début septembre lors d’heurts suite à l’assassinat présumé d’un citoyen allemand par un ressortissant syrien.

Ces statistiques ont été rendues publiques jeudi dans un rapport de l’association de victimes RAA, basée en Saxe, qui est le principal fief de l’extrême-droite sur le sol allemand. Il sied de préciser que les incidents recensés ont impliqué au moins 481 personnes.

Le bond des agressions en l’espace d’un an est surtout dû aux 79 attaques perpétrées par l’extrême-droite rien qu’à Chemnitz, entre fin août et début septembre 2018, lors d’heurts suite à l’assassinat présumé d’un citoyen Allemand par un demandeur d’asile syrien, Alaa S.

Ce dernier est aussi accusé de tentative de meurtre sur une autre victime au cours de la même nuit. Il comparaîtra à partir du 18 avril devant un tribunal à Dresde.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.