Côte d’Ivoire : Entrée de la CNPS dans le capital de la BNI

La Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS) de Côte d’Ivoire s’apprête à acquérir 19,16 % du capital de la Banque Nationale d’Investissement (BNI) ivoirienne pour un montant de 20 milliards de FCFA, selon une résolution adoptée ce mercredi, lors du Conseil de ministres présidé par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

«Conformément à la décision du gouvernement d’octobre 2018, la BNI ouvre son capital à des acteurs relevant du secteur public autres que l’Etat. Ainsi, 485.885 nouvelles actions ont été réservées à la CNPS, au prix de 41.162 francs CFA par action», précise-t-on dans un communiqué rendu public à l’issue du Conseil.

« Cette opération permettra d’augmenter le capital de cet établissement de crédit pour un montant de 20 milliards de francs CFA et corrélativement, de se conformer aux normes bancaires au sein de l’espace UEMOA », poursuit le texte.

« Dans sa nouvelle configuration, l’actionnariat sera composé à 80,84% par l’Etat et 19,16% par la CNPS », a précisé Sidy Touré, le porte-parole du gouvernement, ministre de la Communication et des Médias.

Selon la presse locale, la BNI qui est un des derniers établissements bancaires publics soutenant l’économie du pays, a vu sa situation se détériorer au fil des années, au point de susciter l’intervention de la Banque centrale de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). L’Etat ivoirien qui était obligé de secourir la banque, avait décidé d’ouvrir son capital à d’autres acteurs.

La CNPS, le fonds de pension des travailleurs du secteur privé, n’est pas à sa première expérience d’opérer des investissements. La Caisse aurait injecté, en 2018, un montant de 14 milliards de FCFA dans l’Offre publique de vente (OPV) du groupe bancaire panafricain Oragroup.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.