Amazon retirera bientôt la vente en ligne des produits chinois

Le géant américain du commerce en ligne Amazon a annoncé son intention de cesser de commercialiser, d’ici le 18 juillet, des produits chinois en ligne pour ne vendre en Chine, que des biens importés.

Amazon dit vouloir se concentrer sur ses activités rentables et ses services dématérialisés dans le pays le plus peuplé du monde.

Selon l’agence d’actualité Bloomberg, qui cite des sources proches du dossier, le mastodonte américain devrait maintenir en Chine son service d’informatique dématérialisé (Amazon Web.Services), de livres électroniques Kindle ainsi que ses équipes chargées d’expédier les marchandises de commerçants chinois vers les clients à l’étranger.

Dans un communiqué, une porte-parole d’Amazon a déclaré que le groupe travaillait en étroite collaboration avec ses vendeurs pour assurer une transition en douceur.

Les revendeurs d’Amazon qui ne pourront plus proposer leurs services sur Amazon.cn et qui souhaitent continuer à vendre sur Amazon en dehors de la Chine, pourront le faire via Amazon Global Selling.

La décision du groupe américain marque les difficultés qu’il rencontre pour se faire une place sur le marché chinois face à des concurrents locaux solidement implantés.

Fondé en 1994 par Jeff Bezos, le groupe, leader du secteur aux Etats-Unis et sur d’autres grands marchés, était devenu en janvier l’entreprise privée la plus chère au monde en termes de valeur boursière.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.