L’Allemagne a dépensé 23 milliards d’euros pour l’intégration des réfugiés en 2018

L’an dernier, le gouvernement allemand a déboursé une enveloppe de 23 milliards d’euros non seulement pour l’intégration dans le pays de plus d’un million de réfugiés mais également pour combattre les causes des migrations au niveau des pays d’origine, révèle un rapport du ministère allemand des Finances repris par la presse de ce lundi.

Ce total correspond à une augmentation de près de 11 % en comparaison aux 20,8 milliards d’euros dépensés en 2017.

Il est à noter que, sur ces 23 milliards, 7,9 milliards d’euros ont servi au financement de mesures à l’étranger ayant pour but de pousser les populations à ne pas chercher à migrer vers le continent européen. Cette ligne budgétaire est en augmentation de 16 % par rapport à l’an précédent.

La responsable du groupe de la formation politique eurosceptique et anti-immigration Alternative pour l’Allemagne (AfD) au Bundestag, Alice Weidel, n’a pas manqué l’occasion de critiquer le gouvernement allemand, décriant avec ironie « une coûteuse fête de bienvenue payée par les citoyens » allemands.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.