WIA 2019 discute à Marrakech du leadership des femmes africaines

Marrakech accueille le 3ème  sommet annuel de «Women In Africa» (WIA) qui est placé sous le thème : «Comment les femmes africaines engagent le monde et créent un nouveau paradigme».

Ce sommet se veut un cadre de réflexion et d’élaboration de propositions concrètes en vue de contribuer au renforcement du leadership des femmes africaines dans tous les domaines d’activité et à la promotion de leur rôle dans la réalisation du développement de leurs pays et du continent.

«Nous pensons que l’engagement des femmes va changer la donne et nous avons depuis la création de cette plateforme, la conviction que les femmes africaines ont toutes les capacités pour changer le monde grâce au leadership et à l’engagement sans faille que nous partageons chacune dans son secteur d’activité respectif», a déclaré la présidente de WIA initiative, Hafsat Abiola, soulignant que la thématique qui les rassemble est d’une grande importance.

Ouverts ce jeudi 27 juin, les travaux de WIA 2019 connaissent la participation de près de 500 personnes venant de 75 pays, dont des leaders économiques, gouvernementaux et culturels, ainsi que des délégations de femmes originaires du Moyen-Orient, des Etats-Unis et d’Asie, en plus de femmes et d’hommes venant des 54 pays du continent africain.

Pour la fondatrice de Women in Africa, Aude de Thuin, il est temps «d’arrêter de penser charité, quand on parle de l’Afrique », soulignant que la femme africaine a un rôle important à jouer dans le développement du continent, tous secteurs confondus.

Lancée en 2017, WIA Initiative se veut une plateforme internationale de développement économique et d’accompagnement des femmes africaines leaders et à haut potentiel.

Women In Africa a pour ambition de soutenir, d’accompagner et de contribuer à la promotion d’une nouvelle génération de femmes africaines pour changer positivement l’avenir du continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.