La SFI ouvrira bientôt un bureau à Lomé

Le Vice-président de la Société financière internationale (SFI) pour l’Afrique et le Moyen-Orient, Sergio Pimenta, en visite au Togo, a annoncé l’ouverture prochaine d’un bureau de sa société dans la capitale togolaise.

S’agissant des motivations de l’ouverture de ce bureau à Lomé, le vice-président de la SFI, filiale du groupe de la Banque Mondiale dédiée au secteur privé, Sergio Pimenta a notamment expliqué qu’il s’agit d’«avoir une présence sur place et un contact plus étroit avec les entreprises locales», ce qui permettra, a-t-il dit, «d’aider les autorités à atteindre les objectifs du pays».

Sergio Pimenta et la délégation qui l’accompagne venaient d’avoir une entrevue avec le président togolais, Faure Gnassingbé, sur les relations entre le Togo et la SFI et sur les perspectives d’un imminent renforcement des actions de la Société au Togo.

Par ailleurs, la délégation de la SFI a signé, en marge de cette rencontre, un contrat de service en transaction pour le développement des centrales solaires au Togo, dans le cadre du programme Scaling Solar.

Ce Projet vise le déploiement de 90 Megawatts de production d’électricité à base de solaire. L’initiative Scaling Solar, portée par la SFI, consistera à construire de grandes centrales solaires à moindre coût, et ce dans un délai maximum de deux ans.

Le Togo envisage justement dans la perspective de sa transition énergétique, de se doter de plusieurs centrales solaires en plus des mini-réseaux sur tout le territoire.

Le programme de la SFI offre un ensemble de services englobant l’assistance technique, la documentation, le financement, l’assurance et la garantie sur les infrastructures.

Il est à noter que la SFI accompagne déjà le Togo dans l’élaboration de sa stratégie nationale d’électrification. L’organisation a déjà investi au Togo une enveloppe globale estimée à près de 300 millions de Dollars.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.